Nos statuts légaux

La démarche du conseiller en gestion de patrimoine (CGP) fait appel à des compétences diverses. Contrairement à d’autres professions tels que les experts-comptables, le métier n’est pas organisé en un ordre professionnel. Il nécessite des statuts spécifiques pour exercer dans chacun des 6 domaines suivants :

• Le conseil

Diplômé de 3e cycle en gestion de patrimoine, le CGP réalise des consultations juridiques et fiscales à travers une étude personnalisée.

Un CIF est un professionnel des placements financiers dont le métier est de vous donner des conseils sur la façon de placer votre argent. Spécialiste de l’épargne. Le CIF distribue des produits financiers. Il s’agit de fonds communs de placement logés dans des comptes-titres ou des plans d’épargne en actions. Mais aussi de parts de sociétés civiles de placements immobiliers.

• L’intermédiation

Le courtier d’assurances est dénoué d’exclusivité contractuelle à une ou plusieurs entreprises d’assurances. Il fournit à ses clients les contrats les plus adaptés en fonction de critères variés.

Le démarcheur propose la réalisation d’opération sur produits financiers, de banque (réception de fonds, etc.) ou la réalisation d’un service d’investissement (transmission d’ordre, etc.).

Titulaire de la carte professionnelle N° CPI 3801 2018 000 026 178 délivrée par la CCI de Grenoble. Le cabinet accompagne les clients qui souhaitent acheter ou vendre un logement.

L’intermédiaire en opérations de banque intervient auprès des organismes bancaires et financiers afin de négocier un crédit personnalisé et adapté aux besoins du client.

L’ORIAS, un registre unique consultable par les épargnants

L’ORIAS est un registre unique des intermédiaires en assurance, en banque et en finance. Il sert à réduire les risques de fraudes et à protéger les épargnants. En effet, l’ORIAS a un rôle de vérification auprès de chaque conseiller en gestion de patrimoine qui doit remplir des conditions strictes d’inscription vérifiées annuellement.

Dans ces conditions, le métier s’est largement professionnalisé ces dernières années. De plus en plus encadré, il requiert un niveau de formation, du professionnalisme et des qualités humaines. Installé dans des bureaux, il visite également ses clients à domicile.

Le conseiller en gestion de patrimoine doit en outre régulièrement participer à des formations imposées par les organismes de tutelle et adhérer à une chambre professionnelle.

ORIAS

Des échanges interprofessionnels

Il demeure malgré tout impossible de maîtriser toutes ces expertises. Le CGP se positionne donc fréquemment en coordinateur de compétences.

Un homme seul est toujours en mauvaise compagnie.

Paul Valéry

Il adopte désormais une véritable approche entrepreneuriale. Pour cela, il réunit autour de lui un pool d’expertises pluridisciplinaires, dans un réel échange interprofessionnel.

Cette stratégie lui permet d’être en mesure de s’appuyer sur les différentes compétences et expertises. Elles sont nécessaires à un conseil patrimonial global de qualité.

Nous vous attendons ici.

Nous avons du temps à vous consacrer. Nous aimons parler de notre métier.

L’analyse globale de la situation de nos clients conduit à la remise systématique d’un rapport avant toute proposition.

Nicolas Jalifier
Gérant