Stratégie et accompagnement patrimonial

Layer-11-copy.jpg
Le marché du conseil bénéficie de l’émergence d'une nouvelle classe de professionnels du patrimoine. Mieux formés, réglementés et surtout libres dans le choix des partenaires.

Ils remplacent ceux qui n’étaient jusque là que de simples vendeurs de produits. Grâce à une approche novatrice, ils analysent globalement le patrimoine du client avant de délivrer des conseils et préconisations.

C’est l’approche privilégiée par les intervenants du cabinet CONSELIS. Sa réussite reste conditionnée par l’instauration d’un climat de confiance entre le client et son conseiller, eu égard à la sensibilité des informations échangées.

Ainsi, lors d’un premier entretien, votre interlocuteur présentera ses compétences et habilitations. Il vous remettra également un document dit « d’entrée en relation » (DER). Le conseiller vous informera sur la structure juridique, les assurances, garanties et partenaires.

Il évoquera les modes de rémunération du cabinet et la possibilité de percevoir des honoraires au titre du conseil.

Les honoraires de conseil

Car une approche patrimoniale globale ne s’improvise pas. Elle requiert des qualités que très peu d’interlocuteurs peuvent réunir. Des connaissances techniques abouties, une participation régulière aux formations (sous le contrôle des organismes de tutelle), des valeurs humaines. Mais aussi l’expertise d’un réseau interprofessionnel.

Malgré cela, les clients essaient parfois d’échapper à la facturation d’honoraires. Ils prétextent que le conseiller est rémunéré sur la vente de produits. Or, les préconisations peuvent parfaitement aboutir à la mise en place d’une stratégie patrimoniale sans investissement. Le conseil mérite donc rémunération.

Nous vous attendons ici.

Nous avons du temps à vous consacrer. Nous aimons parler de notre métier.

Titulaire du Master Finance, je conseille depuis plus de 10 ans particuliers, chefs d’entreprise, professions libérales, expatriés, etc.

Nicolas Jalifier
Gérant

Nos différents statuts

Spécialiste de l’épargne. Le CIF distribue des produits financiers. Il s’agit de fonds communs de placement logés dans des comptes-titres ou des plans d’épargne en actions. Mais aussi de parts de sociétés civiles de placements immobiliers.

La mission du courtier d’assurance consiste à trouver pour ses clients les contrats d’assurance les plus adaptés. Il échange avec de nombreuses compagnies d’assurances ou banques.

Commercialise en vertu d’un ou plusieurs mandats non exclusifs des solutions de placement à court terme. Il peut s’agir de livrets bancaire et comptes à terme pour les particuliers ou les entreprises.

Titulaire de la carte de transaction immobilière numéro.

Vous recherchez un interlocuteur qualifié pour vous conseiller ?